Verticale Château Margaux : 1994, 1998, 1999, 2001, 2002, 2004

Margaux

3.935,00 €TTC En stock En stock
Coffret luxe plaque laiton
  • Rouge Rouge

Descriptif

Commentaire de Robert Parker - Traduction :  Le Guide Parker des Vins de Bordeaux  - Edition Solar :

 

Millésime 1994 - Note RP : 91
Ce millésime quelque peu oublié semble avoir passé un cap important il y a un ou deux ans. En raison de sélections sévères, les vins des meilleures propriétés se sont toujours révélés denses, mais leurs tannins étaient souvent en excès - lesdits tannins étant plutôt verts et astringents. Cependant, le Château Margaux 1994 s'est imposé comme une grande réussite - pouvant même prétendre au titre de meilleur vin du millésime. Arborant toujours un nuancé de réglisse, de camphre, de vanille et de fleur. L'ensemble est dense et puissant, et ses tannins, qui se sont assouplis, sont moins durs et moins présents qu'ils ne l'étaient vers la fin des années 90. Ce vin tiendra encore plusieurs décennies, et on peut espérer qu'il s'arrondira davantage, bien que je doute que ses tannins se fondent jamais totalement. A boire entre 2008 et 2025.

 

Millésime 1998 - Note RP : 91
Le 1998 de Margaux ressemble de plus en plus à son aîné de 1988. D'un rubis-pourpre dense, il est tannique et austère, mais élégant. Il révèle des notes de goudron, de mûre et de fleur d'acacia nuancées de doux chêne grillé. L'ensemble, moyennement corsé et très structuré, s'exprime avec subtilité malgré sa richesse. Il est indiscutablement armé pour le long terme. A boire entre 2008 et 2030.

 

Millésime 1999 - Note RP : 94
Le très sensuel Margaux 1999, qui arbore un prune-pourpre foncé, manifeste déjà une belle complexité. Etonnamment charmeur et rond (évoquant en cela un millésime comme le 1985), il n'est pas puissant ni massif; pourtant, en bouche, il gagne en ampleur, révélant aussi une persistance et une pureté extraordinaires. Paul Pontallier, l'administrateur de la propriété, le préfère au 1998, qu'il juge plus austère. Je partage son avis. De ce fait, le 1999 traduit fidèlement le cru, conjugant richesse, finesse, équilibre et harmonie d'ensemble. Une petite rétrospective permettrait de le rapprocher des Médoc 1962, sous-estimés. Ce vin que l'on peut apprécier dès sa jeunesse, tiendra bien une vingtaine d'année.

 

Millésime 2001 - Note RP : 93
Ce vin composé à 82% de cabernet sauvignon, à 7% de merlot, à 7% de petit verdot et à 4% de cabernet franc est le fruit d'une sélection extrêmement sévère, puisqu'il ne représente que 35% de la production totale de la propriété. Très proche en style du 1999, il exprime avec élégance, dans un ensemble moyennement corsé, des notes subtilement boisées de doux cassis et de réglisse. L'ensemble, séduisant, est merveilleux d'équilibre. Il sera délicieux dès sa jeunesse et jusqu'en 2020.

 

Millésime 2002 - Note RP : 93
Le 2002, qui se compose à 87% de cabernet sauvignon, à 5% de petit verdot et pour le reste de cabernet franc, évoque, par sa corpulence, son aîné de 1999. Arborant un resplendissant rubis-pourpre profond et dense, il exhale un nez de cassis, de réglisse, d'herbes séchées, de vanille et de terreau. En bouche, il exprime, malgré son caractère corsé et son ampleur, une pureté et une élégance d'excellent aloi. Il se distingue par sa sensualité et consititue une belle réussite de cette propriété magnifiquement gérée par Mentzelopoulos et le talentueux administrateur Paul Pontallier. A boire entre 2011 et 2026.

 

Millésime 2004 - Note RP : 93
De texture souple, le Château Margaux 2004 rappelle le 2001 ou le 1999. Sa superbe couleur poupre-bleu jusqu'au bord introduit de douces senteurs de fleurs, de myrtille, de crème de cassis, de réglisse et de fumé, une intensité de fruit splendide, une corpulence moyenne, une élégance classique et une longue finale agrémentée de tannins doux et soyeux.

 

Pour plus d'informations :
Site internet du Château Margaux : www.chateau-margaux.com

Livraison gratuite à partir de 12 bouteilles ou à partir de 400¤

Livraison GRATUITE à partir de 12 bouteilles ou 400¤

Newsletter Inscrivez-vous à la newsletter